Obésité : Tahiti XXL

obésité 2

Une étude de l’institut de veille sanitaire en Polynésie vient d’être publiée. Ses constats sont catastrophiques pour le territoire. Diabète, hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires, morts prématurées, tabagisme, alcoolisme, sédentarité et consommation insuffisante de fruits et légumes : sur tous ces points le comportement des Polynésiens est mauvais. Le site Slate.fr écrit :

« les résultats permettent de brosser un tableau particulièrement inquiétant: 41% de fumeurs, 40% de personnes obèses et 27% de personnes souffrant d’hypertension artérielle. Le chapitre de l’alcoolisme retient tout particulièrement l’attention. «La quantité d’alcool consommée en une seule occasion correspond en moyenne à 11 verres standards, soit 108 grammes d’alcool pur observent les auteurs de l’enquête. Cette consommation peut être perçue globalement comme moyenne par rapport au reste du monde mais elle se distingue par son caractère toxicomaniaque. Il s’agit en effet de phénomènes d’alcoolisation massive.» Aujourd’hui, les femmes polynésiennes fument significativement plus que les hommes et les jeunes polynésiens (18-24 ans) plus que leurs aînés. 37 % des hommes et 62,2% des femmes souffrent d’obésité dite «abdominale» connue pour être un facteur de risque cardiovasculaire. Ainsi avec 40% de sa population atteinte d’obésité, la Polynésie français se situe bien au-dessus des 17% d’obèses relevés en France métropolitaine. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *